Vertus des plantes

La vigne rouge et ses étonnantes propriétés

Written by wby0m

Bien que l’histoire de la vigne soit étroitement liée à celle du vin, elle ne se réduit pas à cette relation. Tout au long de l’histoire, l’homme a utilisé différentes parties de cette plante à des fins médicinale. Car la vigne possède une multitude de vertus médicinales, et c’est pour cela que de nombreuses recherches biomédicales sont menées actuellement afin de déterminer l’étendue des propriétés de la vigne rouge.

La vigne rouge et l’homme

Étroitement liée à l’histoire du vin, la vigne est encore plus étroitement liée à l’histoire de l’humanité. La vigne serait originaire d’Asie Mineure, et est cultivé depuis le 15ème siècle avant J. C en Grèce, on retrouve sa trace dans toute l’Europe méditerranéenne à partir du 8ème siècle avant J.C, elle arrive par la suite en France au 6ème siècle avant  J.-C.

La vigne rouge est l’appellation commune d’un grand nombre de cépages à pulpe rouge et à raisin noir, ces cépages ont pour particularité de voir leurs feuillages rougir en automne, d’où l’origine de l’appellation vigne rouge.

D’une hauteur d’environ 80 cm, la vigne rouge est un arbuste composé d’une racine profonde et d’une tige ligneuse et épaisse. C’est une plante grimpante dont les rameaux portent des feuilles d’une couleur rouge pourpre. Elle affectionne les sols argileux riches en silice, et les climats doux ou tempérés chauds. On récolte la feuille de la vigne rouge en automne au moment où elle rougit, puis les feuilles sont séchées dans un endroit frais à l’abri de la lumière.

Depuis longtemps connue pour ses vertus médicinales, la feuille de la vigne rouge était traditionnellement utilisée pour préparer des tisanes de vignes rouges, qui servaient à soulager les hémorroïdes, et les jambes lourdes.

Propriétés de la vigne rouge

On trouve dans la feuille de la vigne rouge de la vitamine C, des acides organiques, des sucres, mais ses principaux constituants sont :

  • les anthocyanes ( anthocyanidines)qui ont une action veino-tonique et vitaminique P,
  • Les proanthocyanes (proanthocyanidines) et les flavonoïdes qui sont des antioxydants,
  • ainsi que des acides-phénols et des tanins.

C’est cet ensemble de principes actifs, qui procurent à la vigne rouge une action aussi puissante dans le traitement de problèmes circulatoires. En effet, l’action protectrice des principes actifs contenus dans la feuille de la vigne rouge va diminuer la perméabilité des veines et des capillaires, tout en augmentant leur résistance.

La vigne rouge est donc parfaitement indiquée pour le traitement d’insuffisances veineuses, de troubles de la circulation sanguine, de la cellulite, des varices, des jambes lourdes, et d’hémorroïdes. Il est d’ailleurs conseillé de consommer de la vigne rouge de façon préventive, en raison de l’action bénéfique de celle-ci sur la circulation sanguine.

 

 

La vigne rouge et la phytothérapie

La phytothérapie est elle aussi étroitement liée à la vigne rouge, de nos jours la médecine par les plantes propose la vigne rouge sous de très nombreuses formes afin de rendre son utilisation et son action plus spécifique et précise. Vous aurez donc maintenant le choix entre de la tisane de vigne rouge, la poudre, des gélules ou une infusion par exemple. Il sera d’ailleurs préférable dans la mesure du possible de se procurer de la vigne rouge bio.

About the author

wby0m