Un ionisateur pour le traitement de l’air, le bien-être à portée de tous Visit our google profile 5 5 2 2
21 févr.
2013

Un ionisateur pour le traitement de l’air, le bien-être à portée de tous

Un ionisateur pour le traitement de l’air, le bien-être à portée de tous

 

L’air ambiant des villes est chargé de poussières, virus, bactéries, pollution et bien d’autres particules qui influent sur votre santé, mais aussi sur votre humeur de tous les jours. Les médecins et chercheurs se sont penchés sur ce sujet et ont inventé plusieurs procédés différents qui ont pour but d'améliorer la qualité de l'air que vous respirez. Le traitement de l'air peut se faire par filtration, combustion ou tout simplement par l'ionisation négative.

 

Qu’est-ce qu'un ion, et quels rapports avec le traitement de l'air ?

Un ion est un constituant naturel de l'air. Cet ion apparaît lorsqu'il y a un déplacement d'un électron d'une molécule d'oxygène ou d'azote par une force suffisante comme la radioactivité de la terre ou les rayons ultraviolets. Ces particules électriquement chargées ont une durée de vie de plusieurs minutes dans une atmosphère saine. Dans un milieu pollué, il décline rapidement.
En ville, l'équilibre entre les ions positifs et négatifs est chamboulé et la concentration est élevée en ion positif. En effet, les ions négatifs emprisonnent les pollutions et poussières de l'air pour les fixer au sol.

 

Quels sont les effets et les études menées sur l'ionisation de l'air ?

Un scientifique en Grande-Bretagne a suivi une centaine de personnes pendant trois mois sur leur lieu de travail qui fut ionisé négativement. Il nota que le personnel avec une augmentation dans le sentiment d'éveil et que le nombre de plaintes dues à un mal de tête s'est vu réduit de moitié. Et le personnel parler d'un sentiment de confort et de fraîcheur de l'atmosphère.
Des études en Allemagne sur des souris ont montré que l'exposition aux ions positifs montrait sur ces cobayes des signes de stress durant les premiers jours qui conduire à l'épuisement dans les jours qui suivirent.
Un professeur de l'université de Napoca fit l'observation sur de jeunes sportifs qu'une exposition d'une vingtaine de minutes dans une pièce ayant subi une ionisation négative ont eus comme effet, une meilleure adaptation cardio-vasculaire et du système respiratoire à l'effort. Alors qu'à l'université de Tokyo ils ont remarqué une baisse de la pression artérielle durant la récupération après l'effort.
Des professeurs de l'université de Windsor ont quant à eux observés une amélioration significative sur la mémoire des enfants.
Il existe plus d’une centaine de publications scientifiques montrant les bénéfices de l'utilisation d'ionisateur pour le traitement de l'air.

 

Comment fonctionne un ionisateur pour le traitement de l’air ?

L’ionisateur d’air produit les ions négatifs qu’il dissémine dans l’air ambiant. Ces ions vont se combiner aux différentes poussières et bactéries. Un collecteur qui lui est chargé positivement agira exactement comme un aimant qui attirera la combinaison d'ions négatifs et les différentes suspensions de l'air vers lui.
- Contrairement aux systèmes de purification de l'air par filtration le collecteur ne subit pas de perte de performance dans le temps et ne nécessitera pas de changement. Il suffira de le nettoyer à l'eau chaude quand cela sera nécessaire.
- Contrairement aux autres systèmes de purification de l'air, un ioniseur a une consommation énergétique très faible (bien souvent en dessous de 10 watts) et permet l'ionisation de l'air dans un rayon de 360°.
Un ionisateur pour le traitement de l'air reste la solution la moins coûteuse pour une efficacité scientifiquement prouvée.



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image