Tout savoir sur les huiles essentielles Visit our google profile 5 5 3 3
09 juin
2010

Tout savoir sur les huiles essentielles

La nature abonde de mille et unes senteurs contenus dans les fleurs, les tiges, les feuilles, les écorces, les fruits, la sève, la résine des plantes. Les végétaux utilisent ces substances extraordinaires pour se protéger des prédateurs, ou attirer les insectes pollinisateurs.

Aussi depuis la nuit des temps, les hommes usent de cet arsenal pour remédier à bien des maux. Les égyptiens savaient anesthésier par des macérations et momifier les corps de leurs défunts avec des plantes aux vertus conservatrices. Plus tard de nombreux médecins (HYPPOCRATE, DISCORIDE, PLINE l’ancien) vantèrent les vertus de ces plantes. Charlemagne, au moyen âge reconnût leurs vertus et ordonna leurs cultures. A cette époque les arabes les distillèrent et au siècle de Louis XIV on se passionna pour elles.

Ainsi , empiriquement puis ensuite scientifiquement, naquit la phytothérapie et en particulier : L’AROMATHERAPIE à la fin du 19éme siècle lorsque sa capacité à neutraliser les bactéries fût scientifiquement prouvée.

Les huiles essentielles contiennent des principes actifs (antiseptiques, anti-inflammatoires, cicatrisants, relaxants…) contenus dans les végétaux. Ils ont été extraits par distillation (vapeur) et pressage (comme lorsque l'on appuie sur le zest d'une orange ).


« PRIMUM NON NOCERE « (d’abord ne pas nuire !)

En effet, les huiles essentielles ne sont pas anodines, il faut les utiliser avec attention et vigilance. Il faut toujours être sûr du problème que l’on va traiter et ne pas suspendre un traitement ordonné par un médecin et dans le doute s’informer auprès d’un pharmacien spécialisé en phytothérapie .

 

QUELQUES CONSEILS DE PRUDENCE :

Attention, avec les personnes âgées, allergiques, asthmatiques et cardiaques , les enfants les femmes en période de grossesse ou allaitantes.

Gare au symptôme qui peut en cacher un autre ! Une migraine peut-être due à un problème dentaire ou une sinusite, un mal au dos peut-être lié à un problème d’estomac alors les remèdes ne seront pas les mêmes. Ne jamais traiter une pathologie à la légère, nous ne sommes pas des apprentis sorciers !

Certaines molécules peuvent interférer avec certains médicaments de façon dangereuse alors toujours demander l’avis de son médecin si vous êtes suivi médicalement ( exemple MILLEPERTUIS et anxiolytiques ….).

Gare au soleil , certaines plantes sont photosensibilisations (angélique, citron bergamote,mandarine, orange, pamplemousse, verveine). Ne les utilisez pas l’été au soleil. Elles pourraient vous faire des tâches sur la peau ! D’autre sont allergisantes, soyez prudents avec cannelle, laurier, origan compact, basilic, girofle, sarriette et testez sur un petit coin de peau avant de les utiliser.

Utilisez toujours des huiles certifiées biologiques et non des huiles parfumées. Ils existent des contre façons dangereuses !

 

Les différentes utilisations des huiles essentielles:

Les huiles essentielles s’utilisent sur le derme pour rejoindre rapidement la circulation sanguine et atteindre l’organe malade. Sur la peau il faut toujours utiliser les huiles essentielles avec une huile végétale, parfois et dans certains cas on utilisera quelques gouttes pures (voir les indications dans un autre paragraphe). Généralement on les applique sur certains endroits du corps :

-muscles et articulations ( courbatures et arthrose )
-Tempes (migraine)
-cuir chevelu (sinusite et rhume)
-thorax (bronchite)
-abdomen (digestion)
-colonne vertébrale, plexus solaire (anxiété, stress)

Les huile diluées s’utilisent en massage environ 20 gouttes pour 50 ml d’huile d’amande douce par exemple.
En compresse si l’on souhaite prolonger les bienfaits de l’huile sur la peau (enfants 4 gouttes, adultes 6 mélangées dans 2 c à café d’ une huile végétale). Ou 5 à 6 gouttes pour 100 ml d’eau chaude (tremper la compresse dans cette eau, appliquer sur la région douloureuse et protéger avec un pansement et une serviette chaude ( entorse, contusion, névralgies, douleurs musculaires …).

 

LES BAINS

La chaleur du bain favorise l’absorption des principes actifs par l’organisme, on bénéficie à la fois d’une relaxation et d’une véritable inhalation ! Toujours attendre 2 heures après un repas pour prendre un bain, faire couler l’eau et y ajouter 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à du sel. Lavez-vous avant d’entrer dans votre baignoire, sortez ensuite sans vous rincer et emmitouflez-vous dans votre peignoir éponge pour profiter pleinement de ce soin. Calez vous dans votre canapé et écouter une musique relaxante cela vous détendra le corps et l’esprit !

Les bains de pieds (coup de froid rhume) peuvent être utiles à raison de quelques gouttes dans de l’eau chaude. Tremper les pieds jusqu’aux chevilles pour plus d’efficacité. Les bains de mains (dermatose, rhumatismes), même utilisation que pour le bain de pieds.


DIFFUSION ET IONISATION

Lorsque vous aurez choisi votre ioniseur diffuseur d'huiles essentielles et les huiles correspondant à vos attentes, vous pourrez distiller une ou plusieurs essences pour désodoriser, aseptiser, désinfecter votre atmosphère ou tout simplement vous relaxer en profitant des ions négatifs apporter par votre diffuseur puisque qu’il agit contre la positivité de vos appareils électriques aux ondes nocives (télévision , ordinateur …).
Évitez les brûles parfums, ils dénaturent les huiles essentielles. Faute de mieux vous pouvez mettre quelques gouttes sur une petite assiette et la poser sur un radiateur en attendant de vous offrir un ioniseur.

Cliquez ici pour voir la gamme des diffuseurs d'huiles essentielles

diffuseur_dhuile_essentielle

 

 

MEILLEURES HUILES POUR DIFFUSER

RESPIRATOIRES

Eucalyptus

Pin

lavande

TONIQUES

Romarin

Géranium

Ylang-ylang

CALMANTES

lavande

Marjolaine

orange

Évitez d’utiliser dans un diffuseur les huiles irritantes (thym à thymol, sarriette, girofle, cannelle, origan compact).

 

INHALATION

On utilise de l’eau bouillante dans un bol, on ajoute 6 gouttes d’huile essentielle de son choix puis on enferme son visage au dessus de la vapeur avec une serviette éponge ou un inhalateur ( troubles respiratoires et nerveux). On peut également respirer 2 à 3 gouttes sur un mouchoir ( pour trouver le sommeil ou déboucher le nez par exemple).

Les huiles essentielles ont un effet bénéfique aussi bien sur le corps et l’esprit c’est pourquoi un bain chaud peut à la fois vous soulager un rhume, décontracter vos muscles et vous détendre alors tous au bain ! Si vous n’avez pas le temps essayer quelques gouttes de camomille romaine sur un mouchoir, ça marche aussi !

MENTHE POIVREE: Elle participe à la régulation des diverses étapes la digestion, elle est antiseptique et anti- fermentations intestinales.

LAVANDE: Son spectre d’utilisation est large. Elle est recommandée pour soulager (stress, troubles du sommeil, maux de têtes, mycoses des pieds).

CITRON: Bactéricide et tonifiant, il aide à avoir une meilleure résistance face aux agressions de l’hiver. Digestion difficile. Mal des transports. Verrue.

EUCALYPTUS: Véritable antiseptique général des voies respiratoires. Balsamique il calme la toux, fluidifie les expectorations.

LAURIER NOBLE: Rhume et grippe.

THYM: Avec l’origan c’est le plus puissant bactéricide et antiseptique végétal.

 

Quelques recettes efficaces !

FATIGUE: citron ( 2 gouttes sur un sucre 3 à 4 fois par jour ) 3 semaines. Thym ( idem) 10 jours.

STRESS: Lavande ou verveine ( 2 gouttes 3 fois par jour ) sur un sucre pendant 3 semaines.

ANGINE: thym (2 gouttes 3 fois par jour sur un sucre pendant 3 semaines).

ANGOISSE: marjolaine ou lavande (1 goutte , masser le plexus solaire et la base du cou) encas de grosse angoisse!).

BRONCHITE: Cajeput, thym rouge, eucalyptus, pin , ) 6 ml de chaque dans un flacon et utiliser ce mélange dans un diffuseur pour assainir l’air .

CELLULITE: 10 ml de sauge, 5 ml de thym, 5 ml de citron, 30 ml d’huile de noyaux hydrogénés, 50 ml d’huile de pépins de raisin . Dans un bain à 37° , versez 2 c à soupe de cette préparation, baignez vous 15 minutes puis douchez vous à l’eau froide .

CRAMPES: 2 gouttes sur un sucre 3 fois par jour .

GRIPPE: Sauge, thym, verveine, coriandre, romarin ( 1 goutte de chaque dans une cuillerée de miel )

TABAGISME: sauge et citron ( 1 goutte de chaque dans du miel de thym à prendre après le repas juste avant une cigarette ) UN MASQUE GOURMAND POUR VOTRE PEAU : Dans 3 c à soupe de miel, Ajouter 2 gouttes d’ylang-ylang ou de néroli ou de lavande . Mélanger, Appliquer 7 minutes et rincer à l’eau froide .

FORTIFIER VOS ONGLES: 1 c à soupe d’huile d’olive + 1 jus de citron + goutte d’huile essentielle de citron . Tremper les ongles 5 à 10 minutes .

DENTS ET GENCIVES: 2 fois par semaine brosser avec ce mélange : bicarbonate de soude + 1 gramme h e de citron ou argile verte + goutte HE de mandarine .

CHEVEUX BRILLANTS ET SOYEUX: 1 goutte d’ylang-ylang, mélangée dans le creux de la main à votre shampooing habituel . Fini l’après-shampooing !

JAMBES LEGERES: 5 gouttes de menthe poivrée, 5 d’immortelle, 3 de lavande, 10 ml de germe de blé,, mélangées à 50 ml d’huile d’amande douce . Conserver dans un flacon qui vous permettra de l’utiliser plusieurs fois Masser vos jambes de haut en bas mais attention vos jambes seront si légères que vous risquez de vous envoler !!!
 
J’espère que ce petit dossier sur l’aromathérapie vous aura aidé à vous familiariser avec les huiles essentielles et je terminerai en vous recommandant la lecture des ouvrages suivants :

ENCYCLOPEDIE DE SANTE FAMILIALE (Michel BONTEMPS)

Guide des Huiles Essentielles : Que sont-elles ? D'où viennent-elles ? Comment agissent-elles ?

Mes 15 huiles essentielles : Des solutions garanties faciles à faire soi-même


A BIENTÔT SUR LE BLOG POUR D’AUTRES AVENTURES AVEC LES PLANTES …



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image