Les Orties et leurs propriétés bienfaisantes Visit our google profile 5 5 4 4
16 janv.
2013

Les Orties et leurs propriétés bienfaisantes

Les Orties et ses propriétés bienfaisantes

Histoire

L’ortie est la plante par excellence de nos ancêtres gaulois et romains. Elle pousse très facilement, sur toutes sortes de terrains. Malheureusement, elle est souvent maltraité car sa croissance aisée en fait l’ennemi des jardiniers. Elle se développe dans les jardins les mieux entretenus, dans les terrains vagues et autres lieux sauvages. L’ortie est très costaud. Elle peut atteindre un mètre de hauteurs. Ses fleurs sont blanches et très jolies, mais attention au fort pouvoir urticant de ses feuilles.

Sa grande force recèle des qualités que nos ancêtres avaient fort bien perçu. Il y a des milliers d’années, en médecine ou en cuisine, l’ortie faisait partie intégrante du quotidien de notre civilisation.

 

Vertus de l'Ortie

L’ortie a de nombreux pouvoirs médicinaux. Elle est recommandé comme diurétique et tout ce qui concernent le système urinaire.

Elle peut être aussi dépurative et vermifuge.

La tisane à l'ortie est conseillée contre les troubles du foie et de la rate, des crampes et des ulcères.

Voici quelques recettes, à faire chez soi pour enfin redonner à cette grande plante une place bien méritée.

 

Recettes à base d'Orties :

Infusion ou décoction de feuilles : 2 poignées de feuilles fraîches dans un litre d'eau. (3 tasses par jour).

 

Infusion ou décoction de feuilles et de fleurs (pour l'usage externe : gargarismes en cas d'angine, pansements, lotions de beauté, shampooings contre l'alopécie (chute des cheveux, pellicules, etc.) : jetez 3 poignées de feuilles et de fleurs fraîches dans un litre d'eau.

 

Bains de mains et de pieds contre l'acné, l'urticaire, les règles douloureuses, pour favoriser la circulation sanguine et surtout contre les rhumatismes : 2 poignées de feuilles fraîches par litre d'eau.

 

Contre les rhumatismes : hachez trois poignées de feuilles d'orties, deux de feuilles et de fleurs de chélidoine, et deux belles feuilles de chou ; faites-les macérer pendant 48 heures dans deux litres d'eau de pluie ; filtrez. (En applications locales).

 

Suc frais d'orties : prenez-en un grand verre par jour ou utilisez-le en usage externe, en compresses, lotions, etc.

 

Décoction de racines (diurétique, dépurative et reconstituante) : jetez une poignée de racines fraîches et soigneusement nettoyées dans un litre d'eau. (3 tasses par jour).



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image