Les différents types d’emballages alimentaires Visit our google profile 5 5 0 0
30 mars
2019

Les différents types d’emballages alimentaires

Le moins que l’on puisse dire d’entrée de jeu, c’est que l’emballage alimentaire est un support qui se décline sur une large palette de contenants. Vous en avez même certains qui ont fait leur apparition il y a plus de 100 ans, à l’instar des boîtes métalliques, des bouteilles et des bocaux. L’évolution des processus de production permet en outre d’avoir des emballages qui se présentent sous divers matériaux. L’emballage alimentaire fait tout simplement partie aujourd’hui, des choses dont se servent le plus les consommateurs au quotidien, et il est particulièrement utilisé dans les cantines et les restaurants scolaires.

Classification dans la chaîne des emballages alimentaires

Les aliments que l’on consomme sont la plupart du temps, emballés dans une barquette plastique. Mais globalement, l’emballage alimentaire se décline sous plusieurs types de matériaux : verre, bois, métaux, papier, mousse de polystyrène, etc. Et c’est l’utilisation prévue qui permettra en général de savoir quelle est la boîte d’emballage la plus adaptée et la plus pratique à choisir. D’une part, vous avez certains emballages alimentaires dont le processus de production favorise la réduction des niveaux élevés d’isolation et de protection aux compressions ; et d’autre part, d’autres qui certes permettent d’avoir une meilleure visibilité sur les caractéristiques mais avec toutefois une protection réduite.

Barquettes alimentaires biodégradables : les plus tendances et les plus populaires

La majorité des fabricants s’inscrivent de plus en plus dans une démarche d’innovation continue qui vise à mettre à la disposition des consommateurs, des emballages qui sont toujours plus respectueux de l’environnement. Par exemple, l’on retrouve de plus en plus sur le marché, des barquettes alimentaires fabriquées en matériaux recyclables ou qui sont conçues pour se détériorer facilement sans toutefois avoir des conséquences néfastes pour l’environnement.

En outre, les emballages en verre ou en bois sont également mis en avant par les entreprises, parce qu’ils présentent l’avantage d’être réutilisables plusieurs fois. Ce qui fait beaucoup de déchets à accumuler au niveau des ménages. D’ailleurs, il faut souligner que les emballages plastiques très polluants sont de plus en plus supprimés des rayons, au profit des barquettes biodégradables qui prennent de l’ampleur.

Emballages sous atmosphère protectrice

Ce type d’emballages permet de conserver les aliments dans une barquette ou un sachet. L’air renvoyé dans ces contenants est systématiquement changé par un mélange de gaz. Le type de gaz et son volume ne seront dépendront cependant du produit conservé. Les emballages sous atmosphère protectrice permettent ainsi une nette amélioration du temps de conservation des aliments sans toutefois modifier leur apparence d’origine.

Lors de l’usage de ce type d’emballages, pour limiter l’expansion des microbes, il faut nécessairement enlever l’oxygène présente au maximum. Ces emballages contiennent un mélange d’azote et dioxyde de carbone, qui sont des gaz qui ne présentent aucun risque pour l’homme et son environnement.

Les emballages sous-vide

Dans ce type de contenant, l’expulsion de l’air permet de coller le film au produit. Et une fois le processus terminé, le film prend la forme du produit. Le principal avantage de cette méthode est lié au fait qu’elle permet au produit de garder sa saveur tout en le protégeant efficacement de la détérioration, et ce, même si elle n’offre pas une présentation attrayante des aliments conservés.

Les emballages sous-vide sont utilisés dans la plupart des cas pour la conservation des blocs de fromage. Par contre, ils ne sont pas convenables pour les aliments mous comme les fruits, les produits de snacking, les fromages à pâte molle, les pâtisseries…néanmoins, ils sont très

Au final, le choix de tel ou tel matériau dépend de chaque usage

Pour la conservation des aliments frais comme les viandes ou les légumes, les emballages qui sont les plus souvent utilisée sont ceux qui sont faits en carton, en polystyrène, en plastique ou en bois.

Les emballages souples pour leur part, sont davantage requis pour la conservation des produits congelés. L’on retrouvera également le carton pour l’emballage des fluides vendus frais, du lait, des jus d’orange.

Enfin, pour la conservation des produits comme les conserves, le lait stérilisé ou les soupes, l’utilisation des emballages aseptiques en boîte ou sous forme de bocal sera privilégiée.



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image