L’environnement influence le packaging alimentaire Visit our google profile 5 5 0 0
15 sept.
2020

L’environnement influence le packaging alimentaire

Au fur et à mesure, le packaging alimentaire, a intégré dans son processus de fabrication, des préoccupations sanitaires et environnementales. L’heure est donc au changement avec une règlementation de plus en plus stricte sur la prohibition des emballages alimentaires en plastique. Les métiers de bouche se lancent donc dans la conception de nouveaux produits, plus respectueux de l’environnement et écologiques.

Que dit la loi au sujet de l’emballage en plastique ?

Après les divers enjeux écologiques qui ont pointé le bout de leur nez ces dernières années, la France a mis en place la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Elle met en avant des plans d’action afin que chaque entreprise ou particulier permettent de contribuer à la lutte contre le changement climatique et la sauvegarde de l’environnement.

Il est donc prohibé pour les traiteurs, les restaurateurs et les particuliers, d’utiliser des verres, des gobelets ou des assiettes jetables en plastique. Exception faite pour ceux qui sont compostables et contenants des matières biosourcées.

Le packaging : Une évolution intéressante au fil des ans

Comme toutes les industries, celle de l’emballage alimentaire connaît une forte évolution au fil des ans. Elle s’accompagne d’enjeux de plus en plus importants. Avec la mise en avant des préoccupations écologiques, il est réfléchi de satisfaire les besoins de ses clients tout en prenant en considération la dimension sociétale autour de l’emballage.

Vous retrouverez plus dinformations ici sur l’achat emballage alimentaire jetable.

Le bien-être de la planète avant tout

L’impact négatif de l’usage du plastique sur l’environnement n’est pas à prouver. Les emballages alimentaires font partie des déchets en plastique que l’on retrouve le plus dans les océans. Supprimer le plastique de notre vie de tous les jours est le plus grand des enjeux. Heureusement, de multiples entreprises se lancent dans l’usage de matériaux compostables ou recyclables.

De plus en plus de solutions alternatives voient le jour : du bioplastique biodégradable à base d’algue marine, du film plastique en chanvre, des barquettes en bambou, des bouteilles conçues à partir de fibre de bois biologiques et recyclables.

Eco-packaging : Qu’est-ce que c’est ?

Quand on fait référence à l’éco-packaging, on pense à leur mode de conservation chez le consommateur et sa seconde vie après son usage de base. Les concepteurs se doivent de confectionner des emballages réutilisables et pas seulement recyclables.

En termes d’innovation, les grandes enseignes ont décidé de sauter le pas, à l’instar de Pizza Hut dont la boîte à pizza se transforme en projecteur ou MacDo avec ses emballages simples à transporter sur le guidon du vélo.

Le conditionnement : Incontournable dans le secteur de la restauration

Pour les professionnels de la restauration rapide ou de la vente à emporter, une multitude de besoins est exprimée de tout un chacun : le besoin de manger sur le pouce pendant la pause déjeuner, la conservation de produit frais, le besoin d’emballages jetables facilement transportables, ou encore l’optimisation des espaces pour contenir les denrées alimentaires.

Chez un grossiste, vous retrouverez différents types d’emballages pour vos plats et vos produits : de la caissette pour cupcakes, aux barquettes de frites, en passant par les couverts en bois ou le sac en kraft.

Pour vos contenants, vous aurez droit à une large gamme de matières :

  • Les matières plastiques à usage unique, robustes et aptes au contact alimentaire ;

  • Les matières biosourcées, recyclables et recyclées ;

  • Les matières plus écologiques, naturelles et 100% biodégradables comme la bagasse, le bambou ou le bois.

Le packaging alimentaire : Elaboré en fonction de son impact environnemental

Dès leur production, de plus en plus d’emballages sont élaborés dépendamment de leur fin de vie utile. Bien évidemment, on gardera en tête leur fonction de conservation et de transport des aliments. Mais on pensera aussi à ce qui arrivera une fois qu’on les aura jetés.

La gamme de produits écologiques

Les emballages écologiques répondent parfaitement aux exigences environnementales. Constitués surtout à base de carton kraft, vous retrouverez des boîtes à salades, des verrines, des paniers repas ou encore des barquettes à pâtes.

La gamme de produits biologiques

Ici, nous ne ferons référence qu’aux articles jetables et biodégradables composés de matières biosourcées. Vous pouvez ainsi retrouver des bols, des pots, des saladiers, des plateaux ou des gobelets faits à partir de résidus fibreux de pulpe de canne à sucre.

Vous pouvez aussi retrouver des produits en PLA, c’est-à-dire à base d’une matière plastique végétale composée d’amidon de maïs. Très plébiscitée dans un fast-food, cette matière sert à concevoir des gobelets pour boissons chaudes ou froides, des assiettes, des boîtes à hamburgers.

Enfin, on retrouve le papier film alimentaire fait à base de papier et de cire végétale, idéal pour conditionner un wrap, de la viande et du poisson, de la pâtisserie, des fruits et légumes…

Emballage biodégradable ou compostable ?

L’emballage biodégradable est un packaging qui va mettre 6 mois en moyenne à se décomposer grâce aux bactéries dans l’environnement. L’emballage compostable lui, est un emballage se dégradant en compost, sous 3 mois. Le compost va servir à fabriquer du fertilisant naturel pour les jardins ou les plantations. Il évitera ainsi d’utiliser des engrais chimiques, particulièrement néfastes et toxiques.

L’un comme l’autre n’a aucun impact sur l’environnement. La différence se situe au niveau du temps de décomposition et de la finalité.

Une nécessité de transparence envers ses clients

Aujourd’hui, les consommateurs sont de plus en plus conscients des enjeux liés à l’environnement et sont surtout très engagés. Il est ainsi important pour une entreprise, une marque, un restaurant d’être honnête et transparent sur leurs produits et les ingrédients qu’ils proposent.

Et pour se monter le plus transparent possible, beaucoup d’entreprises n’hésitent pas à faire le choix du minimalisme lors de la confection de leur packaging alimentaire. L’objectif : Peu de matériau, donc peu d’empreinte d’écologique. Mettre en avant l’aspect brut et pratique du produit afin de ne pas détourner l’intérêt du consommateur.



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image