Le Puits canadien Visit our google profile 5 5 0 0
14 juil.
2019

Le Puits canadien

Le puits canadien se présente comme l’alternative idéale pour rafraîchir le chez vous durant les très chaudes journées de l’été tout en maintenant votre consommation énergétique à un seuil normal. Le principe de ce système est très simple : rafraîchir l’air de l’extérieur, le faire passer sous terre pour ensuite l’injecter à l’intérieur de votre demeure. L’autre avantage du puits canadien ou puits climatique, c’est qu’il est réversible. En d’autres termes, vous pouvez également vous en servir pour produire de la chaleur dans la maison pendant l’hiver. Découvrez tous les détails sur le puits canadien ici.

D’abord, c’est quoi un puits canadien ?

Cela peut paraître surprenant, mais la majorité des gens ne connaissent pas de quoi est-ce qu’il est question quand on parle de puits canadien. Pour autant, celui comporte de nombreux avantages et se positionne comme une magnifique source pour économiser de l’énergie en matière de rafraîchissement, de ventilation et de chauffage. Il est possible d’associer ce système écologique et géothermique à une VMW double flux pour bénéficier de plus d’efficacité encore. L’air rafraîchi est pompé en général à 2 ou 3 m dans le sous-sol, car c’est ici que la température demeure quasiment constante tout au long de l’année.

Dans une approche simpliste, le puits canadien désigne une sorte de réseau souterrain qui emploie l’inertie du sol pour préchauffer ou rafraîchir votre habitation. En effet, comme vous le savez, la terre est à la fois un chauffage et un climatiseur naturel en raison de sa température qui demeure constante (entre 10 et 15 degré Celsius) au fil des différentes saisons.

Le principe de fonctionnement du puits canadien

Le mode de fonctionnement du puits canadien est super simple. D’abord, un conduit doit être inséré sur une longueur de 30 m sous l’habitation, sachant que la profondeur d’insertion doit varier entre 1 et 5 m. Afin d’éviter la moindre perte de chaleur, vous devez vous rassurer que le diamètre des tuyaux qui fait l’objet d’une réglementation n’excède pas 200 mm. Une fois en place, le système absorbera l’air extérieur pour l’introduire dans le puits climatique, puis un processus à l’intérieur de celui-ci va refroidir cet air en hiver et le réchauffer durant l’été. Ce concept géothermique écologique possède par ailleurs un échangeur à plaques : c’est ici que passe l’air réchauffé pour ensuite pénétrer dans à l’intérieur de chez vous à une température plus soft ou correcte.

Vous pouvez économiser une bonne quantité d’énergie grâce au puits canadien. Etant donné que l’air pénètre en effet dans la maison à une température raisonnable, vous n’aurez plus besoin d’utiliser le système de chauffage habituel pour réchauffer celui-ci (cet air).

Pour que tout soit efficace au demeurant, l’air doit nécessairement faire plus de 20 secondes sous terre.

Les différents éléments d’un puits canadien

On distingue principalement trois éléments ici :

La borne extérieure de prise d’air

Celle-ci est la partie visible du puits canadien. Concrètement, c’est une sorte de bouche installer à l’extérieur et dont le rôle est d’insuffler l’air au sein des conduits insérés sous terre. Il est préférable que la borne de prise d’air extérieure soit conçue avec du métal inoxydable. Pour ce qui est de sa structure, celle-ci est constituée :

  • d’un chapeau qui sert de parapluie pour empêcher les eaux de pluie de pénétrer à l’intérieur du circuit
  • d’un filtre anti-polluant pour garantir un air sain
  • de filtre qui servent de barrière contre la saleté et la poussière
  • d’une grille pour bloquer le passage aux insectes et autres petits rongeurs

Pour que l’air qui arrive dans la maison soit sain, il faut impérativement disposer l’entrée d’air loin des sources de pollution. La borne extérieure de prise d’air doit avoir une hauteur optimale de 1.20 mètre au moins pour éviter toute aspiration de polluants ou de poussières. Pour barrer la voie aux bactéries et à toute infiltration de l’eau, vous devez vous assurer que le raccord avec les conduits extérieurs soit bien étanche. Pour terminer, la borne doit être solidement implantée sous terre pour une bonne résistance aux intempéries et vents violents.

Les tubes ou tuyaux extérieurs

Le conduit d’un puits canadien peut comporter un seul tube placé en boucle tout autour de l’habitat ou si vous le voulez en méandres…Tout comme, il est également possible qu’il soit formé de plusieurs tubes très fins et parallèles pour permettre un échange thermique plus efficace. Notez de même que l’élément le plus indispensable du puits canadien, c’est le conduit. C’est ce dernier en effet, qui permet un échange des calories avec le sol. Pour une meilleure durée de vie de votre système, vous devez aussi choisir les meilleurs matériaux pour votre conduit.

Le ventilateur simple ou double flux

Il est primordial que l’air qu’apporte le puits canadien soit parfaitement redistribué dans l’ensemble de la maison. Pour garantir cela, vous devez utiliser un simple ventilateur d’extraction à l’instar d’un VMC simple flux. Mais si vous recherchez encore plus d’efficacité, alors la meilleure option pour vous sera un VMC double flux.

Bienfaits et utilité du puits canadien

Comme vous le savez déjà, l’échangeur air-sol ou puits canadien vous permet de réchauffer l’air pendant l’hiver et de rafraîchir celui-ci en été. De plus, c’est un concept doublement économique et écologique qui vous garantit des performances surprenantes en cas de combinaison avec une VMC ou ventilation mécanique contrôlée.

Parmi les nombreux avantages du puits canadien, vous avez entre autres :

  • le renouvellement en permanence de l’air
  • la garantie d’un air sain grâce à son filtre
  • l’aspect totalement écologique de ce système
  • son aspect économique : vous économisez jusqu’à 20% sur votre consommation énergétique
  • l’électricité consommée par la ventilation est très faible
  • la bonne durabilité du système
  • l’ensemble est très facile à entretenir : tout au plus, il faudra juste changer les filtres de manière périodique

Autant la marge de températures entre l’été et l’hiver sera considérable, autant le besoin d’utiliser un puits canadien sera plus pressant. Alors, c’est maintenant que vous devez installer ce système chez vous !



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image