Le Guggul : utiliser ses bienfaits pour purifier l'organisme Visit our google profile 5 5 2 2
09 févr.
2013

Le Guggul : utiliser ses bienfaits pour purifier l'organisme

Le Guggul : utiliser ses bienfaits pour purifier l'organisme

 

Le guggul (Commiphora Mukul ou Commiphora wrightii)  est une gomme résineuse, obtenue après incision d'un petit épineux: l'arbre à myrrhe Mukul, arbre indigène du sous-continent indien, se retrouvant principalement dans  les zones arides du Rajahstan, Balouchistan ou Gujarat. Le guggul est aussi appelé gomme guggul, guggal, gugglesterone, gugulu ou gomme gugal.

 

Le guggul est un composant essentiel de la médecine ayurvédique depuis des millénaires, la médecine traditionnelle indienne le recommande -seul ou en association avec d'autres plantes, dans le traitement de l'arthrose, des maladies de la peau, des douleurs rhumatismales ou d'origine nerveuse, ainsi qu'en matière d'obésité, de troubles digestifs, d'infections buccales ou bien encore pour les désordres menstruels chez la femme.  La science moderne, quant à elle, s'est intéressée aux effets thérapeutiques du guggul dans le traitement de l'hypercholestérolémie puisque les composants du guggul –notamment le principe actif: guggulstérone, se sont révélés particulièrement efficace pour réduire le taux sanguin de cholestérol ainsi que des triglycérides.

 

Une longue histoire

Des chercheurs indiens ont découvert, dans les années 60, un antique manuscrit sanskrit, le Sushruta Samhita. Dans ce précis de médecine ayurvédique, le guggul se voyait prescrit pour une maladie (medoroga) dont les caractéristiques et symptômes sont très proches de ceux constatés en cas d'hypercholestérolémie et d'athérosclérose. De là, furent menées en Inde, les premières recherches scientifiques sur le guggul: les résultats furent si impressionnants que le gouvernement indien approuva rapidement l'usage du guggul comme traitement recommandé pour l'hypercholestérolémie. Dans le Sushruta Samhita, le guggul était aussi conseillé pour le traitement de l'arthrite en tant qu'analgésique, ou en cas de surcharge pondérale. Ce que des études récentes ont démontré, que ce soit dans les cas évoqués par le Sushruta Samhita ou pour d'autres maladies ou problèmes de santé –par exemple: l'acné.

 

Principe actif et mécanisme d'action

Le guggul contient des cétoacides particuliers appelés "guggulstérones". Les guggulstérones sont le principe actif du guggul induisant la réduction du taux de cholestérol, de LDL et VLDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides dans le sang; et d'autre part provoquant l'augmentation du "bon cholestérol"  HDL. Les guggulstérones agissent aussi comme des antioxydants, en empêchant l'oxydation des LDL et ainsi ont une action préventive contre l'athérosclérose. Ont aussi été démontrés les effets posififs du guggul en matière de maladies coronariennes, en effet il semble agir sur l'adhésivité des plaquettes sanguines. Combiné avec d'autres composants biochimiques (phosphate, hydroxycitrate et tyrosine) et en association avec quelques exercices physiques, le guggul facilite la perte de poids en cas de surcharge pondérale chez les adultes; associé avec de la tétracycline, le guggul apparaît comme indiqué dans le traitement de l'acné.

 

 

Un remède naturel aux multiples indications

Le guggul est une excellent alternative aux anti-inflammatoires pharmaceutiques "classiques", son action aussi rapide que sans effet secondaire, autant que ses propriétés autant analgésiques et anti-inflammatoires en font un traitement plus sur et aussi efficace que les traitements "conventionnels", et leur lot d'effets secondaires et contre-indications. Aussi indiqué en cas de douleurs rhumatismales ou nerveuses, que pour ceux qui par leur activité quotidienne imposent à leurs corps des contraintes ayant pour corollaire douleurs dorsales et/ou raideur musculaire. Les propriétés anti-inflammatoires du guggul sont principalement du fait de sa capacité à augmenter le taux de leucocytes dans le sang et à stimuler la phagocytose.

 

En plus de ses vertus anti-inflammatoires, le guggul a montré des effets thérapeutiques intéressants dans le traitement de l'hypothyroïdie par stimulation du métabolisme: il est d'ailleurs un des rares traitements phytothérapeutiques ayant une indication pour les désordres hypothyroïdiens. Il se voit aussi indiqué comme antipyrétique efficace, réduisant autant la fièvre que les sécrétions des zones enflammées du corps; en association avec d'autres anti-inflammatoires naturels (tels que la tinospora cordifolia ou guduchi, l'echinacea ou l'hydraste du Canada) il se révèle encore plus efficace pour la fièvre.

 

Il peut aussi être utilisé quotidiennement dans les cas de laryngite, de bronchite et pneumonie, ainsi que d'autres affections respiratoires; en inhalation, il est particulièrement recommandé pour les maladies respiratoires chroniques (bronchite, congestion nasale, voir tuberculose).

 

Il a aussi des indications pour les maladies de la peau (acné, psoriasis), et désordres rénaux; du fait que comme la plupart des résines, le guggul se verra excrété du corps par la peau, les muqueuses ainsi que les reins.

 

Enfin, le guggul peut être pris par toute personne souffrant de douleurs qu'elles soient rhumatismales, dorsales, nerveuses, ainsi que pour la migraine, les maux de tête, la raideur musculaire ou pour aider en cas de fracture. Il se verra particulièrement conseillé pour toute personne quotidiennement soumise à des efforts physiques intenses. Enfin, pour les individus où il y a un facteur de risque pour l'obésité, les maladies cardiovasculaires, les troubles digestifs, ou déficience immunitaire: le guggul ne saurait qu'être conseillé comme traitement préventif efficace. De même qu'en matière de libido, d'impuissance, de fatigue générale ou chronique, à nouveau le guggul par ses effets stimulants se verra parfaitement indiqué.     

 

 

Etudes et sources:

  •  Kimura I, Yoshikawa M, Kobayashi S, Sugihara Y, Suzuki M, Oominami H, Murakami T, Matsuda H, Doiphode VV. New triterpenes, myrrhanol A and myrrhanone A, from guggul-gum resins, and their potent anti-inflammatory effect on adjuvant-induced air-pouch granuloma of mice. Bioorg Med Chem Lett 2001
  •  Kimmatkar N, Thawani V, Hingorani L, Khiyani R. Efficacy and tolerability of Boswellia serrata extract in treatment of osteoarthritis of knee--a randomized double blind placebo controlled trial. Phytomedicine 2003
  •  Nityanand S, Kapoor NK. Hypocholesterolemic effect of Commiphora mukul resin (Guggal).
  •  Thappa DM, Dogra J. Nodulocystic acne: oral gugulipid versus tetracycline. 
  •  Nadkarnia, Indian Materia Medica, pub by Bombay Popular Prakashan, 1976


COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image