Comment fonctionne la greffe de cheveux ? Visit our google profile 5 5 0 0
22 janv.
2021

Comment fonctionne la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est un processus plus complexe que la pose de perruque ou de patch capillaire. Cela tient d’abord aux méthodes appliquées pour éliminer les racines. A cela s’ajoute le déroulement de la transplantation des cheveux et les risques associés à une opération de greffe capillaire.

Méthodes appliquées pour l’élimination des racines

La greffe de cheveux est un traitement chirurgical prescrit pour les personnes atteintes d’un problème de perte de cheveux. L’idée est d’éliminer des cheveux existants jusqu’à la racine pour les remplacer par des implants de cheveux. Il existe deux techniques courantes pour l'élimination des racines de cheveux.

La première est la méthode du STRIP et extraire une bande de peau à l'arrière de la tête. Cette bande contient des poils, des glandes sébacées, des muscles et des informations génétiques sur la personne. Les cheveux sont greffés sur cette bande de peau. Cette dernière est ensuite réattachée à la surface du crane. La cicatrice générée par la suture n’est pas visible une fois qu’un cheveu a poussé par-dessus.

L’autre méthode pour éliminer des cheveux à la racine est celle de l’extraction d’unité folliculaire ou FUE. Dans ce cas de figure, des groupes individuels de racines de cheveux sont prélevés. Ces groupes distincts de racines servent ensuite de base à la création de la greffe de cheveux sur le patient. Des zones de peau miniatures avec des racines de cheveux intactes sont piquées avec une aiguille creuse.

L’avantage de cette méthode pour la greffe de cheveux est que les blessures résultant de l'enlèvement n’ont pas à être suturées. Cela implique aussi qu’il n’y aura presque pas de cicatrices visibles après l’opération. La méthode du FUE ne permet pas cependant greffer beaucoup de cheveux comparés à la méthode du STRIP. Le FUE est également plus longue et donc plus coûteux à entreprendre.

Déroulement de la transplantation des cheveux

Une bonne greffe de cheveux est en réalité obtenue à partir de vos propres cheveux. Les cheveux ne peuvent pas être cultivés artificiellement. La transplantation de cheveux étrangers n’est pas aussi envisageable. La probabilité de rejet des greffes de cheveux étrangers par un patient est très élevée.

Les racines de cheveux extraites sont transplantées de manière à ce que le patient reçoive un résultat naturel. L’idée est qu’elles reçoivent un bon approvisionnement en nutriments et d'une circulation sanguine suffisante à leur nouvel emplacement. Les racines des cheveux implantés formeront de nouveaux cheveux robustes sur les 3 à 4 mois de leur transplantation si ces conditions sont remplies. Il faudra néanmoins attendre jusqu’à douze mois pour les cheveux implantés aient une bonne longueur.

Risques associés à une opération de greffe capillaire

Comme toute procédure chirurgicale, la transplantation de cheveux comporte des risques. La greffe peut conduire à une inflammation de votre cuir chevelu. Il se peut aussi que l’organisme du patient rejette la greffe alors même qu’elle est faite à partir de ses propres cheveux. Dans le même esprit, le chirurgien doit être très habile dans la transplantation des nouvelles racines des cheveux sur le patient.

Autrement, le patient subira une direction de croissance non naturelle sur sa chevelure. Une telle anomalie est loin d’être plaisante à voir. Une opération de transplantation de cheveux peut en outre durer entre quatre et six heures. La complexité d’une telle procédure explique pourquoi elle est souvent proposée à un tarif élevé. L’opération coûte à partir de 3 000 euros, en fonction de l'effort fourni.



COMMENTAIRES
Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire



captcha image